La Calvaire-location

photo

Depuis 3 ans, j’ai partagé un appartement dans 5 cas de figure plus intéressant les uns que les autres… Couple, gay, fauché, sympathique, ou encore vicieux. En soi, on ne peux pas juger ces cas de figure par soi-même car on représente pour ses colocs un cas de figure soi-même. (c’est pas clair du tout !)

Le loyer moyen de New York City, c’est $3,000 par mois (les 5 districts de NYC confondu). Ainsi, quand ton porte-feuille t’indique une barre maximale de $1,000 tu ne peux pas te permettre d’être trop pointilleux. Il manque du parquet ici ou la? ma chambre est plus petite que la salle de bain? des souris l’été dans la cuisine? pas de fenêtre dans le salon? pas de fournitures dans la chambre? la laverie automatique est à quatre blocs de mon building? Pacotilles pour $1000, tu ramenes ta liasse de billets vert et tu paies ton prochain calvaire sur le champ (et lui et très content de voir son propre loyer réduire de $200).

Te voici donc embarqué dans la calvaire-location ou ton intimité se situe a celle que tu peux vivre en pleine jungle. Et la, tu te rends compte de l’education que tu as reçu est bien différente dans d’autres pays.

– “XXX tu veux bien nettoyer la salle de bain, je l’ai fait 3 semaines de suite”

– “Pourquoi tu veux que je lave la salle de bain?”

– “Parce qu’elle est sale”

– “Non elle l’est pas”

– “Tu es sur? viens avec moi rapidement”

Dieu merci ma nouvelle coloc est propre. Etre en plein milieux d’un couple peut se montrer parfois intruisif mais la colocation avec deux garçons quand tu es une fille est clairement a rayé de ta liste a moins que tu sois très mais alors très patiente.

A New York le matin, tu vas te demander si les 10 minutes que tu viens de prendre pour dormir un peu plus vont t’être fatales dans l’ordre de la salle de bain.

A New York le soir, tu vas rentrer chez toi et ta premiere interrogation va être “Qu’est ce que mon coloc a laisser dans l’evier ce soir”.

Et le pire, c’est que tout a chacun a l’exacte meme pensée mais pour $1,000 tu ne peux pas te permettre d’être pointilleux.

Mes Tips pour éviter en tant que français, voulant partager ton appartient avec des étrangers seulement:

– Va sur Craiglist et cherche seulement les annonces avec des photos et une description de plus de 10 lignes. Tu peux aussi poster une annonce sur les Frenchy a NYC et après le premier message teigneux d’un bon franchouillard les gens te contacteront s’ils ont des pistes

– En dit moyennement sur toi: ton prénom, ton age, ta nationalité, ce qui t’amène ici, ton budget, une assurance pour eux de ton budget qui va les mettre en confiance, tes horaires pendant la journée et une phrase sympathique

– Planifie une visite durant la lumière du jour ! (la nuit tous les chats sont gris) et ramène ta liasse avec toi ! Si l’appartement te plait et que c’est le premier que tu visite, PRENDS LE !

– Si tu as un semblant d’amis ou de famille a NYC contacte les et demande leur s’ils ne connaissent pas quelqu’un qui cherche un coloc. Prends ce numero meme si le budget de la chambre n’est pas le tiens, contacte cette personne et demande lui après coup si elle-même ne connait pas quelqu’un blabla

Il faut savoir que beaucoup d’américains évitent Craiglist ! Elargis donc toutes tes possibilités.

Si possible, ton coloc deviendra un très bon ami qui t’invitera a une fete du jour de l’an où tu rencontreras tes meilleurs amis et ton futur boyfriend… (mais qui te devra toujours ta caution meme 9 mois après que tu aies change d’appartement).

 

XOXO

 

Screen Shot 2015-01-26 at 12.47.32 AM

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *