J1 internship: Trouver la bonne entreprise

IMG_9753

Salut toi,

Aujourd’hui je traite de la paperasse administrative franco-americaine sous forme d’un visa J1.

Je ne traite ici que du visa J1 internship (pas d’au pair, pas d’école, pas de training, seulement stagiaire).

Le J1 est un visa valable maximum 1 an qui permet aux étudiants non diplômés ET diplômes de moins d’un an d’acquérir une experience professionnelle aux Etats Unis.

  • L’entreprise

Tout d’abord, sachez que j’ai eu beaucoup de chance car j’ai été recommandé pour faire ce stage. J’ai passe un mini entretien et mon patron voulait m’employer. Seulement on était le 10 avril, je rentrais en france deux jours après et le quota pour le H1B était deja donné et fermé. J’ai donc proposé a mon patron de me prendre un stage pour me laisser le temps de travailler sur mon H1B.

Il est compliqué mais non impossible de trouver des entreprises françaises implantées aux Etats Unis ou bien américaines qui veuillent bien accueillir un jeune français. Pour ma part, je suis stagiaire par exemple dans une PME de 3 employés. Mon patron n’avait au paravant jamais connu ce type de procedure. Aussi, avant de vous engager financièrement au sein de cette entreprise, renseigner vous a savoir:

– si cette entreprise a deja eu une visite d’un agent du CIEE (votre médiateur entre votre entreprise et votre sponsor français).  Si non comme dans mon cas, ne paniquez pas, c’est simplement parce qu’elle ne remplit pas au moins une de ces conditions:

– L’entreprise a plus de 25 salariés au total (toutes succursales aux Etats-Unis comprises)

– L’entreprise a un chiffre d’affaires annuel supérieur à 3 millions de dollars américains (toutes succursales aux Etats-Unis comprises)

– L’entreprise a déjà accueilli un stagiaire sous visa J-1 par CIEE au cours des trois dernières années.

Mon entreprise par exemple ne remplissait aucun d’entre elles. Aussi, selon mon patron, une personne est simplement passée le voir pour s’assurer que c’était une entreprise bien réelle capable de m’accueillir.

Attention toutefois, votre stage sera forcement refusé si vous souhaitez travailler dans une entreprise qui ne peut pas fournir son TAX ID (c’est un peu le numero siret des entreprises françaises) ou ne peut pas garantir une “workers compensation” c’est à dire une entreprise qui n’assurerait pas leur employés. ADP est une worker compensation et c’est la plus utilisée aux Etats Unis. Aussi, si votre employé ne comprends pas ce que vous lui demander, prenez les choses en main et dites lui de contacter ADP pour savoir comment assurer un stagiaire. ADP sont vraiment top ! Votre employeur ne doit pas s’inquiéter c’est vraiment une formalité.

  • Etablir un plan de stage

Pour améliorer le non retard dans le délai de votre obtention de visa (Oh mon dieu que ce debut de phrase fait peur), il vous faut bâtir avec votre entreprise un plan de formation TRES TRES TRES détaillé qui va ravir le CIEE. Plus votre DS-7002 va être clair, plus vous aurez de chance de voir votre dossier revenir plus tot. Je vous expliquerai comment bien remplir son DS et la paperasse dans un autre article.

  •  La remuneration

Une fois que vous vous êtes assurés que votre entreprise était apte à vous accueillir essayer de négocier une remuneration car, idée fausse, il est possible de trouver un stage rémunéré aux USA. Il s’agit la d’être bon en négociation. Mettez vous en avant, expliquer en quoi vous allez être une valeur ajoutée à l’entreprise qui nécessite un petit stipend. Pourquoi? D’une part, parce que vos parents ne s’appellent pas Crésus et que la vie sur place est chère (je parle notamment pour NYC). Puis, parce que les démarches administratives pour un J1 sont très onéreuses. Pour 6 mois, il faut compter 1500 euros. Vous avez donc tout intérêt à amortir ces frais. Dans mon cas, j’avais un peu menti en expliquant que quand on est tout juste diplômé le stage doit forcement être rémunéré. J’avais donc demandé $700 sans être trop gourmande. Puis mon patron m’a demandé d’étendre mon visa pour 6 mois de plus. Autant dire qu’il m’a augmenté quand je lui ai montré combien IL allait me couter. Ca marche au culot ou non je dirais.

Vous avez trouvé votre entreprise, vous savez clairement ce que vous aller durant votre stage et vous avez réussi ou non à négocier votre remuneration, vous êtes prêts à remplir la paperasse administrative. Il faudra compter un bon mois pour tout rassembler.

Screen Shot 2015-01-26 at 12.47.32 AM

Rendez-vous sur Hellocoton !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *