Avoir un accent

Hey Coucou,

Aujourd’hui je voulais faire part d’un fait international: avoir un accent. L’accent, c’est quelque chose de très ambigu. Il peut apporter une sorte de curiosité. Il peut etre parfois drole, et parfois frustrant. Il peut egalement apporter moquerie et blague vaseuse. Il est phenomene de societé. Des gens veulent l’effacer, d’autres en sont fiers. Bref, l’accent fait beaucoup parler et je voulais apporter mon experience personnelle sur ce sujet.

Les différents accents

On a tous été en vacances dans le nord ou dans le sud d’un pays avec différents accents se confrontant les uns aux autres. Si c’est le même dialecte, tu peux t’en sortir même s’il y a quelques transformations de vocabulaire parfois drôles. Le bel exemple français est bienvenue chez les Ch’tis qui illustre bien cette incompréhension linguistique. 

Il y a aussi cet accent entre pays ayant la même langue. Que ce soit nos amis de France non Métropolitaine, belges, suisses, africains ou bien québécois. On peut avoir du mal a se comprendre et se moquer respectivement de nous à savoir lequel parle le mieux notre langue. C’est parfois des moqueries enfantines ou parfois des méchancetés gratuites.

Et enfin, il y a l’accent de la langue maternelle qui va venir jouer sur la prononciation de langue que tu vas employer et c’est sur celui la que je voulais développer aujourd’hui.

Les cas de problème de communication

Avoir un accent, c’est un peu un amour tres passionnel qui va et vient. Parfois je l’aime de tout mon coeur car il me fait briller en société avec son lot de questions, “Where do you come from?”.

Puis ils me gonflent quand ces questions deviennent trop répétitives “Oh! You have an accent! Where do you come from?”. C’est vrai que ca m’a saoulée de devoir systématiquement me justifier sur d’où je venais parce que j’avais un accent. J’en parlais avec ma collègue australienne qui elle me disait que c’est parce que les américains sont simplement curieux de tout ce qui n’est pas américain. Alors je joue maintenant la carte de l’humour en disant que je suis américaine et que j’ai pas d’accent. Du coup les gens sont déroutés et ça me fait rire.

JNDA_f-maxage-0

Puis l’accent est parfois frustrant. Très frustrant. Surtout au telephone mais aussi de vive voix. Tu as deja du connaitre cette situation ou tu dois prononcer un mot, puis le repeter encore et encore, puis devoir l’épeler et que la personne en face de toi te fasse un “OHHHH! Blabla, sorry I did not understand what you said with your ACCENT”… Frustration au quotidien. Tu commences a le prendre personnellement. Puis tu commences a douter de toi. Puis franchement au bout de 2 ans, ca te fait plus rien. Personnellement ca me blaze pendant 3 minutes puis ca passe. Il faut juste pas le prendre personnellement. Dis toi que la personne est plus bete que toi car en plus de ne parler qu’une seule langue, celle ci ne fait parfois meme pas l’effort de te comprendre.

Car je suis sure que tu as aussi vécu cette experience ou cette personne hoche la tete quand tu parles et te reponds oui oui quand ce n’est pas du tout ce dont tu parlais. Alors tu te sens un peu seule au debut. Parfois tu penses que les gens s’en foutent completement de ce que tu peux dire.

9310246

Je sais qu’une amie faisait ca alors je lui ai demandé un jour pourquoi elle faisait ca. Elle m’a répondu que c’était pour ne pas me froisser. Je lui ai donc expliquer qu’il n’y avait rien de pire pour moi que de ne pas etre comprise ou mal comprise ou pire, de ne pas être écoutée. Puis maintenant elle prefere me dire qu’elle ne m’a pas comprise pour me repeter. Ce qui revient parfois au paragraphe ci dessus. Charmant serpent linguistique qui se mord la queue.

Les solutions 

52fb4e743570c16bb1cb7e0e

J’ai eu une phase horrible de remise en question sur mon accent. Je me sentais un extraterrestre perdu dans un monde de “I don’t know what you mean”. J’en ai parfois pleuré pour être vraiment honnête tellement je me sentais frustrée au quotidien.

Alors j’ai pris contact avec des coachs pour perdre ou limiter ton accent qui varient entre $50 de l’heure à parfois $90. Puis j’en ai parlé avec Mac à savoir ce qu’il en pensait. Il m’a fait comprendre que mon accent était une part de moi que je ne pourrais jamais effacer et qu’il m’aimait aussi pour mon French accent. Mais il comprendrait que je veuille l’effacer pour des raisons professionnelles.

J’ai donc pesé le pour et le contre: Est ce que je veux depenser plus de $200 par mois pour effacer une partie de ma culture? Est ce que le temps ferait pas les choses par lui-meme?

Puis j’ai renoncé. J’ai un accent français que je le veuille ou non. Ca fait parti de moi et du fait que je sois francaise. J’ai pas envie de renier d’où je viens pour me fondre dans la masse made in USA. J’ai arrêté de prendre trop personnellement ces problèmes de communication et depuis, je vis tres bien mon accent meme si par mauvais temps, on se frustre un peu la cervelle. Ca fait parti du jeu d’être expatriée.

Bisous, tendresse et I dou note no wouate you mine,

logo

 

 

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

4 Comments

  • Poppy says:

    je comprends, j’ai le même problème, des fois en classe y’a des gamins qui font style (ou pas d’ailleurs j’en sais trop rien) de pas comprendre ce que je dis “are you speaking english”. Au début ça me gonlait, maintenant, je répète doucement avec patience … bref ! je comprends tout à fait ça va tellement dependre des interlocuteurs que tu as en face de toi, à chaque personne une réaction différente ! Ton accent fait partie de toi, du coup je trouve ça génial d’avoir cette particularité 🙂

  • Je comprends, j’ai exactement le même problème en tant qu’américaine en France ! Ça fait quatre ans que j’habite là et je vis toute ma vie en français sans souci, mais quand même quand je commande une pizza au téléphone le mec me dit, “Woah un peu moins vite, en plus vous avez un accent !” Merci dude, je n’étais pas au courant ! Je le prends mal à chaque fois même s’il y a beaucoup plus de gens qui m’ont dit que je parlais très bien. J’ai d’autres amis étrangers qui sont beaucoup moins genés par leurs accents parce qu’il s’en foutent, et je pense que tu as raison, qu’il faut arrêter de prendre les remarques personnellement. Bref… C’est vrai que cool d’être étrangère, même si c’est chiant en même temps ! 🙂

  • July says:

    Je comprends exactement ce que tu ressens et parfois je le prends encore mal. Mais dans les pires des cas je me dis que moi j’ai fait l’effort d’apprendre une autre langue. Sympa ton blog! 🙂

  • Cat says:

    Bravo à toi ! Je trouve cela admirable que tu ne veuilles pas effacer cette partie de ta culture malgré ce que tu vis. Mais avoue que l’on s’est tous déjà moqués de quelqu’un parce qu’il a un accent. 🙂

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *